Cendrillon (Cendrillon)

Cendrillon (écouter ou télécharger le livre audio au format mp3)
Charles Perrault (1697)
Traduction de Carlo Collodi (1875)

Il était une fois un gentilhomme, qui il avait épousé sa seconde femme, une femme pleine de suffisance et d'arrogance, Peut-être pas à l'égalité.

Elle avait deux filles du même caractère de son, et qui ressemblait comme deux gouttes d'eau.

Même son mari avait une fille, mais une douceur et une bonté de ne pas se faire une idée; et dans ce qu'il a tiré de sa mère, qui était la femme la plus aimable dans le monde.

Le mariage vient d'être faite, que la belle-mère a immédiatement divedere son badness. Elle ne pouvait pas supporter les bonnes qualités de la jeune fille, parce que, dans cette confrontation, ses filles sont devenues plus odieux que jamais.

Elle lui a assigné aux tâches les plus banales de la maison: ce fut elle qui lave la vaisselle dans la cuisine, elle a balayé les escaliers et a tiré sur les chambres de la dame et les jeunes filles; elle a dormi sur le toit, propre dans une grange, va un mauvais matelas de paille, tandis que les sœurs étaient dans les chambres de coll'impiantito en bois, où ils étaient la dernière goût de lits, et des miroirs pour leur permettre de viser de la tête jusqu'aux pieds.

La pauvre fille souffrait tout avec patience, et avait pas le cœur à rammaricarsene avec son père, qui aurait grondé, parce qu'il était un homme qui a été conduit par le nez dans tous les sens par sa femme.

Quand il eut fini ses travaux, ignifuger est allé dans un coin du foyer, où il était assis dans la cendre; pourquoi souvent ils ont appelé la Culincenere.

Mais la seconde des sœurs, qui n'a pas été aussi embouché comme le plus grand, il a appelé Cendrillon.

Pourtant, Cendrillon, avec tous ses chiffons, Il était cent fois plus jolie que ses sœurs, mais étaient habillés habillés et les grandes dames.

Maintenant, il est arrivé que le fils du roi donna un bal, auxquels ils ont été invités tous les gens d'une grande importance et même nos deux jeunes filles étaient le nombre, parce qu'ils étaient ceux qui étaient très importants dans le pays. Ici, ils sont tous heureux et tous de choisir des vêtements activement et les coiffures, ils sont revenus à leur meilleur visage. Et ce fut un autre souci pour les pauvres Cendrillon, il était à elle d'étendre ses jupes et de donner l'amidon à des mannequins. Il ne parle pas de rien d'autre dans la maison qui est la façon dont ils ont habillé ce soir.

“Je”, dit le plus âgé, “Je vais obtenir la robe de velours rouge et mes lacets de l'Angleterre.”

“et je”, ladite autre, “Je ne veux pas ma robe habituelle: mais, en retour, Je vais obtenir le manteau de fleurs d'or et mon collier de diamants, qui ne sont pas DiCerto ceux que vous voyez tous les jours.”

Ils ont envoyé pour le gala pettinatora, pour obtenir des boucles sur deux lignes, et acheté par le fabricant des taches de beauté des villes les plus chaudes.

Alors ils ont appelé Cendrillon parce qu'ils disent son avis, comme celui qui avait beaucoup de goût; et Cendrillon die’ Leur meilleur conseil, et de plus il a offert de vêtir: Pourquoi a été accepté sans avoir besoin de le dire deux fois.

Alors qu'il habillé et peignés, ils ont dit:

“di ', Cendrillon, serait cher à la danse?…” .

“Ah, les jeunes filles! vous me canzonate: ce ne sont pas amusant pour moi! ”

“Tu as raison: il y aurait à rire, pour voir Cendrillon, de votre, lors d'une soirée de danse.”

une autre fille, à la place de Cendrillon, il ferait tout pour blesser les habiller; mais ce fut une très bonne fille, et il revêtit et se sont installés mieux que nous pouvions faire.

Pour la joie même de cette fête, Ils se tenaient près de deux jours sans se souvenir de manger: Ils ont déchiré plus de douze aiguilles à boulonner sur les côtés et à la vie étriquée; et ils ont passé tutt'intera jour sacré pour regarder dans le miroir.

Ce fut enfin le jour tant attendu. Ils ont quitté la maison et Cendrillon les accompagnaient avec ses yeux aussi loin qu'il pouvait: lorsque le plus récent, Elle se mit à pleurer.

sa maîtresse, que l'a trouvée avec les yeux rouges et pleins de larmes, Il a demandé ce qui avait.

“Je voudrais… Je voudrais…” Et elle pleure si fort, qu'il ne pouvait pas finir le mot.

The Gossip, il était une fée, le ces:

“Iriez-vous aussi à la balle, n'est-ce pas?”.

“moi aussi, oui” Cendrillon dit avec un grand soupir.

“bien: Je promets d'être bon?”, ladite Maîtresse. “Ensuite, je vais y aller.”

E menatala à huis clos, le ces: “Allez dans le jardin et apportez-moi un concombre”.

Cendrillon a couru rapidement pour saisir le mieux qu'il pouvait trouver et apporta à Maîtresse, ne sachant pas mille miles d'imaginer pourquoi cela ferait concombre aller à la fête de la danse.

La Maîtresse vidé pour le bien, et est resté le seul pelage, Il taraudés au-dessus de la baguette colle fatata, et dans un moment le concombre transformé en un bel ensemble carrosse doré.

après, Il est allé chercher dans le piège, où elle a trouvé six souris, tous vivants.

Elle a dit Cendrillon de garder un peu la porte du piège, et chaque souris qui est sorti, Elle lui a donné un coup de baguette magique, et le rat Toasty un beau cheval: et ainsi mis en place un magnifique coup de six, avec tous les chevaux d'une belle fourrure gris souris rose.

Et comme il ne savait pas que les pâtes fabrication d'un cocher:

“Attendre un peu” Ledit Cendrillon “Je veux aller voir s'il y avait une souris dans topaiola; que nous allons donc faire un cocher”.

“Brava!” ladite Maîtresse “volonté’ une poudre’ pour voir.”

Cendrillon retourné topaiola de colle, où il y avait trois gros rats.

devant, de trois, Il a choisi celui qui avait la plus longue barbe; qui, Dès qu'elle a touché, Il est devenu un beau morceau de conducteur, et avec une certaine moustache, la plus belle que j'avais jamais vu.

sans cette, le ces:

“Maintenant, allez dans le jardin: et derrière l'arrosoir, vous trouverez six lézards. Portamele ici.”

Dès que le débit avait, La maîtresse les a convertis en six larbins, qui est allé immédiatement après le transport, Collé leurs gallonate livrées, et ils ont eu lieu il y a attaqué, comme si leur vie n'avaient pas fait un autre métier.

Puis la fée dit Cendrillon:

“Il vous tout ce que vous devez aller à la balle: êtes-vous heureux?”.

“Oui, mais je dois aller de cette façon, et je porte ces vestitacci?”

La fée était fait toucher sa colle baguette, et ses pauvres vêtements changés en robe de brocart d'or et d'argent, et toutes les pierres précieuses cloutés: puis il lui a donné une paire de pantoufles de verre, ils étaient une merveille.

Quand elle eut fini de s'asseoir, Il est monté dans une voiture: ma la Comare le raccomandò sopra ogni altra cosa di non far più tardi della mezzanotte, ammonendola che se ella si fosse trattenuta al ballo un minuto di più, la sua carrozza sarebbe ridiventata un cetriolo, i suoi cavalli dei sorci, i suoi lacchè delle lucertole, i suoi vestiti avrebbero ripreso la forma e l’aspetto cencioso di prima.

Ella dette alla Comare la sua parola d’onore che sarebbe venuta via dal ballo avanti la mezzanotte.

E partì, che non entrava più nella pelle dalla gran contentezza.

Il figlio del Re, essendogli stato annunziato l’arrivo di una Principessa, che nessuno sapeva chi fosse, corse incontro a riceverla, e offrì la mano per iscendere di carrozza, e la condusse nella sala dov’erano gl’invitati.

Il fit un grand silence: les danses ont été interrompues, Je smessero les violons à jouer, tous les yeux étaient tournés à contempler les grandes beautés de l'inconnu.

Il ne pouvait rien entendre, mais un murmure confus, et dire doucement: “Oh! que c'est beau!…”.

Le même roi, quel âge, et il a fini par regarder pas ce, et il disait tranquillement à la reine, qui depuis de nombreuses années, il était pas arrivé de voir une femme si belle et si gracieuse.

Toutes les dames avaient les yeux sur elle, d'examiner la coiffure et des vêtements, à faire avec elle et faire la même chose pour le lendemain, il était toujours possible de trouver les tissus de modistes si beau et si talentueux.

Le fils du roi l'a placée à la place d'honneur: puis il est allé la chercher à faire sa danse. Elle dansait si gracieusement, de se développer dans toute la merveille.

Il a été un magnifique servi des rafraîchissements, que le jeune prince est même pas goûté, il était tellement absorbé dans Contemplant la belle inconnue.

Elle alla se placer à côté de ses sœurs: Il a utilisé ses nombreuses subtilités: et il les a fait partie des oranges et les cèdres, que le prince avait donné; Pourquoi l'étonna beaucoup, parce qu'ils ne reconnaissent ni le point ou tout simplement.

Dans un ensemble, ils discutaient, Cendrillon se sentait battre moins le quart; et immédiatement fait un grand salut à toute la société, Il se enfuit comme le vent.

Nous rentrons tout juste, a couru pour trouver la maîtresse, et après avoir ouvertes, Il lui a dit qu'elle avait un grand plaisir de revenir à nouveau le jour de la fête après, perché il figlio del Re l’aveva pregata molto.

Mentre stava raccontando alla Comare tutti i particolari della festa, le due sorelle bussarono alla porta: Cenerentola andò loro ad aprire.

Quanto siete state a tornare!” disse ella stropicciandosi gli occhi e stirandosi come se si fosse svegliata in quel momento. E sì, che ella non aveva avuto davvero una gran voglia di dormire, dacché s’erano lasciate.

Se tu fossi stata al ballo”, le disse una delle sue sorellenon ti saresti annoiata: vi è capitato la più bella Principessa, ma dipure la più bella che si possa vedere al mondo: essa ci ha fatto mille garbatezze, e ci ha regalato dei cedri e delle arance.

Cenerentola non capiva più in sé dalla gioia. Ella domandò loro il nome di questa Principessa; mais a dit ceux qui ne savaient pas, et que le fils du roi était en train de mourir d'envie de savoir qui il était, et qui aurait tout donné pour savoir.

Cendrillon sourit, et il leur a dit:

“dev’ être belle en effet! Oh mon dieu! que vous êtes heureux que vous autres! Ce que je paierais pour le voir! Via, Mme Juliette, me prêter votre robe jaune, à tous les jours…”.

“droit, Je dis que je!” dit Juliette. “Prenez ma robe à un pauvre Cendrillon comme vous. Il faut simplement dire que j'avais perdu le jugement.”

Cette réponse qu'il attendait Cendrillon: et il était ravi; parce qu'il serait dans un grand désordre, si sa sœur avait prêté la robe.

Le lendemain soir, les deux sœurs sont revenus à la danse: et Cendrillon aussi bien; mais habillé plus magnifiquement que la première fois.

Le fils du roi n'a pas laissé une minute; et tout au long de la soirée ne faisait que lui dire une montagne de choses passionnées et galant.

la jeune fille, ce point n'a pas été ennuyé, Il avait oublié les recommandations faites par Maîtresse; si bien qu'il se sentait battre le premier coup de minuit, et il croyait qu'il était pas encore onze ans. Il se leva et partit en courant à la légère, qui semblait un cerf.

Prince a couru après, mais n'a pas pu l'atteindre.

Flée, elle laissa tomber une de ses pantoufles de verre, que le prince a pris avec beaucoup d'amour.

Cendrillon a la maison tous les chahuteurs, sans entraîneur, pas larbins et porte sa robe de tous les jours, Compte tenu de l'important non plus rien de sa magnificence, en plus l'un de ses chaussures, le compagnon de celui qu'il avait perdu dans la rue.

Il a été demandé au palais guardaportoni, si par hasard ils avaient vu une princesse; mais ils ont répondu qu'ils avaient vu personne sortir, sauf une fille mal habillée et en regardant plutôt il semblait un paysan qu'une dame.

Quand les sœurs sont revenus de la balle, Cendrillon leur a demandé si elles se sont amusés et s'il y avait même la jolie dame.

Ils ont répondu oui, et elle était enfuie à minuit Scocco, et avec une telle fureur, qui avait laissé tomber une de ses pantoufles de verre, la meilleure chaussure dans le monde: et qu'il avait raccattata le fils du roi, et il n'a rien fait, mais regarder autour du temps de la danse, et que cela signifiait qu'il était amoureux de la belle dame morte, à laquelle appartenait la chaussure.

Et ils disent la vérité: car dans quelques jours, le fils du roi, il l'avait proclamé au son de la trompette qu'elle épouserait, dont le pied avait porté bien que la chaussure.

Il a commencé à sentir la chaussure aux Princesses: puis les duchesses et toutes les dames: mais il était une perte de temps.

Elle a été emmenée à la maison de deux soeurs, qui ils ont fait tous les efforts possibles pour obtenir votre pied dans la chaussure: mais il n'y avait aucun moyen.

Cendrillon, qui il les regardait et qu'il avait reconnu sa chaussure, leur dit::

“Je veux voir si je suis bien!”.

Les sœurs se mirent à rire et taquinent.

Le monsieur en charge de faire la preuve de la chaussure, ayant posé les yeux sur lui Cendrillon et très belle Présomption, Il a dit qu'il était juste, et qu'il avait l'ordre de prouver la chaussure à toutes les filles.

Elle était assise Cendrillon, et approche de la chaussure à la jambe, Il a vu qu'il n'a rien à voir sans trace de fatigue et qui portait comme un gant.

L'étonnement des deux sœurs était grande, mais a augmenté deux fois, quand Cendrillon a sorti de sa poche l'autre pantoufle et coincé dans cet autre pied.

Au point Codest est venu la Maîtresse, qui, Il a donné une vague de sa baguette aux vêtements de Cendrillon, Il était devenu beaucoup plus fastueux, qu'ils avaient jamais été.

Puis les deux sœurs reconnues en elle la vue de la belle dame au bal; et ils se jettent à ses pieds pour demander le pardon des traitements maux qui devait souffrir. Cendrillon lui fit lever, e ces, embrassement, qu'il pardonnait leur cœur, et qu'il priait à aimer toujours et heureux de.

habillé comme il était, Elle a été réalisée par le prince, qui semblait plus belle que toutes les autres fois, et après quelques jours, il l'a épousée.

Cendrillon, bonne fille si belle, il donne à son quartier des sœurs, et elle l'a épousée le même jour à deux messieurs de la cour.

 

cette histoire, Au lieu d'une morale, Il a deux.

avant le moral: beauté, pour les femmes dans ispecie, Il est un grand trésor; mais il est un trésor qui est encore plus, et la grâce, la modestie et les bonnes manières.

Avec ces qualités Cendrillon est venu à devenir reine.

une autre morale: grazia, esprit, courage, modestie, la noblesse de sang, bon sens, toutes les belles choses; mais qui bénéficient de ces dons de la Providence, si vous n'êtes pas un compère ou une marraine, ou, comme il est dit aujourd'hui, un bon garçon pour nous emmener?

Sans l'aide de Maîtresse, Qu'est-ce avrebb'ella fait que la fille bonne et talentueuse de Cendrillon?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*